La route ne s’arrête jamais. En quoi le plaisir de voyager en serait-il différent ?